» Attrape-Rêves
Couv Recto Attrap-rêves

Attrape-Rêves

5 sur 5 basé sur 1 vote client
(1 avis client)

16.00 

Une superbe découverte, en roman, de l’univers passionnant et méconnu du droit du sport et des coulisses du hockey. Attrape-Rêves est aussi une occasion de s’initier à l’histoire canadienne. Un très beau roman noir qui a déjà reçu la deuxième place au Prix des Étoiles 2017.

« Le personnage principal ne ressemble en rien aux avocats-enquêteurs qui peuplent les romans noirs. Le col-blanc falot des premières pages gagne très vite en épaisseur et termine l’aventure avec la carrure d’un héros récurrent. On espère le revoir très vite. »

(20minutes.fr)

Description du produit

En bref

TITRE : ATTRAPE-RÊVES

AUTEUR : F. KERVAREC

QUEL(S) GENRE(S) : LITTÉRATURE SPORTIVE – ROMAN – ROMAN NOIR

THÈMES : HOCKEY – DROIT DU SPORT – CONTRATS SPORTIFS – HISTOIRE DU CANADA

FORMAT : 224 PAGES, 14 x 21 CM

PRIX PUBLIC TTC : 16 €

ISBN : 979-10-95408-12-3

SORTIE : 28 AOUT 2018

RÉCOMPENSE : DEUXIÈME AU PRIX DES ÉTOILES 2017

Présentation

En cette soirée d’hiver glaciale, la ville de Montréal et le monde du hockey sont en effervescence : c’est l’heure de la confrontation avec le grand rival, Boston. À la pointe de l’attaque de l’équipe locale du Blizzard, Toby Mercier, un jeune joueur d’origine autochtone, affole les statistiques pour sa première année dans la grande ligue nord-américaine. L’occasion rêvée pour lui d’entrer dans la légende à 19 ans à peine. En loge, ses avocats, dont le tout juste diplômé Benjamin Lachapelle, négocient ce qui pourrait devenir le plus gros contrat publicitaire de l’histoire du hockey sur glace.
Mais le sport est fait d’imprévu… Emportés par un business qui les dépasse, rattrapés par les fantômes du plus sombre épisode de l’histoire canadienne, les deux jeunes hommes vont vivre une nuit de chaos, et leur vie va basculer. Leur but désormais : tenir, jusqu’à ce que cette nuit s’achève.

Extraits

Extrait 1

Des sifflets stridents se mirent à descendre des tribunes, avant que le hurlement de la sirène ne retentisse. Les arbitres avaient certainement dû demander l’arrêt du jeu afin de lui permettre de récupérer. Il devait absolument se relever. Il fallait leur montrer, à tous, qu’il avait des couilles et qu’il méritait sa place dans la ligue… mais il n’était pas sûr d’en avoir la force.
« Relève-toi maintenant ».

Extrait 2

Le cabinet Redwood et Associés – Redwood, tout court, comme on l’appelait dans le milieu – était l’un des cabinets d’avocats d’affaires les plus puissants et les plus reconnus du Canada. La renommée de Redwood, ainsi que son chiffre d’affaires colossal, avaient d’abord été bâtis dans les domaines de la finance et des médias. Puis, au cours des dernières années, Redwood avait commencé à conquérir une part de plus en plus importante du marché de l’industrie du sport. Clubs professionnels, stars du sport, entraîneurs, sponsors, chaînes de télévision : Redwood était devenu l’interlocuteur privilégié des principaux acteurs de ce juteux business, grâce au travail acharné de son associée fondatrice, Maître Stéphanie Redwood. Il y a de cela quelques mois, cette dernière avait convaincu les autres associés, plutôt réticents dans un premier temps, d’investir afin d’asseoir encore un peu plus la position du cabinet sur le marché. L’idée de Stéphanie Redwood consistait à trouver un moyen de pérenniser la clientèle du cabinet et surtout, à créer de nouvelles opportunités d’affaires.

Extrait 3

Elle prenait ses précautions et évitait d’utiliser le terme de « père » lorsqu’elle évoquait Karl devant Toby. Elle connaissait le jeune homme depuis de nombreuses années maintenant et elle l’avait vu grandir, suite à la procédure d’adoption des époux Mercier. Elle l’avait ensuite vu devenir un joueur de hockey prometteur. Leurs liens s’étaient noués encore un peu plus lorsque ses performances sur la glace avaient commencé à attirer l’attention des recruteurs venant des universités les plus prestigieuses et des meilleures équipes de ligue junior. Toby avait alors naturellement décidé de se tourner vers cette personne en qui ses parents adoptifs semblaient accorder toute leur confiance et qui faisait partie de son entourage depuis si longtemps.

Extrait 4

Pierre-Antoine s’enfonça un peu dans le dossier du sofa et détourna la tête. Il était évident que la parole appartenait au capitaine du Blizzard à présent.
« Nous allons faire ce qui est nécessaire pour défendre nos intérêts, répondit Doug.
– Ça veut dire quoi,  » défendre nos intérêts  » ?
– Ça veut simplement dire que, lorsque cela devient nécessaire, nous faisons ce qu’il faut pour nous protéger. »
Doug McDermott laissa cette première phrase en suspens, puis reprit son exposé dans son habituel français parfait.
« La performance sportive est une chose. Mais à côté de cela, l’essentiel pour nous est de préserver notre business. L’argent est important, c’est certain, mais tout repose sur nos réputations et celle de notre équipe. La carrière d’un sportif est courte, tu le sais. Cela est encore plus vrai dans un sport comme le hockey, où une blessure grave peut tout arrêter brutalement. Donc, durant le peu de temps dont nous disposons, nous faisons tout pour développer nos affaires et assurer notre avenir. Si un événement est susceptible d’y porter atteinte, nous agissons. »

1 avis pour Attrape-Rêves

  1. 5 sur 5

    (client confirmé):

    Vous aimez, vous adorez, vous accourez quand on vous annonce un livre à engrenages ? Alors foncez : Attrape-rêves est un vrai bon livre à engrenages. Au début de la soirée, un des personnages principaux se tient au sommet de sa jeune vie ; il n’en revient pas d’avoir la chance qu’il a. Oui, mais en fait, on comprend vite qu’il n’était pas au sommet : il avait l’impression d’y être, nuance. Il n’avait pas eu de la chance : quelqu’un tirait les ficelles, nuance… Et au fur et à mesure de la soirée, tout dérape, s’enchaîne et lui échappe.

    Si l’engrenage fonctionne aussi bien, c’est parce que plusieurs histoires se télescopent et rejaillissent les unes sur les autres. La première petite roue qui s’enclenche n’a l’air de rien, seulement elle est entraînée par une plus grosse, elle-même enclenchée par une plus grosse encore, et toutes ensemble, elles en réveillent d’autres… plus personne ne peut alors contrôler le piège qui se referme.
    Si on est aussi bien embarqué avec les personnages, c’est parce que chacun a ses zones d’ombre, son histoire, et s’ils veulent se rencontrer et s’accorder, alors il va leur falloir compter avec la résurgence de leur passé. On comprend petit à petit comment les roues de l’engrenage ont commencé à tourner et à s’imbriquer longtemps avant cette soirée fatidique : il n’y a pas de hasard, donc pas de solution simple, si ce n’est l’éventualité d’une série de catastrophes (mais se produiront-elles ?). C’est très habilement amené, dosé, distillé : on ne peut que comprendre ce qui arrive… et tourner les pages à toute vitesse tant on redoute l’issue de cette nuit.

    Si on en redemande quand l’aube arrive, c’est parce qu’il y a un dénouement – et quel dénouement ! -, mais aussi, parce qu’on ne peut pas être complètement sûr que… eh non, je ne vous dirai rien ! Précipitez-vous sur ce thriller. Il a déjà reçu un prix (des étoiles de Librinova) dans sa première vie auto-éditée, et il a tout pour être un grand succès populaire.

Ajouter un Avis